La bonne saison de (re)plantation est maintenant

 

Les plantes sont en période de dormance (position de repos) de novembre à mars. Il est donc temps de planter et de repiquer.

La plantation sans motte ni pot
Ce sont des plantes qui sont désormais majoritairement proposées en racines « nues ». Penser à:

Hêtre, troène, épine-vinette….
Arbres et arbustes à racines lâches
Vos propres plantes ou arbres que vous souhaitez déplacer dans le jardin
Sois sûr que
Ne dessèche pas les racines des plantes ! Saviez-vous que les hêtres (à cornes), en particulier, sont déjà endommagés après 10 minutes de racines découvertes ? Le pourcentage de croissance est alors déjà réduit de 40 à 50 %. Les arbres se détériorent également très rapidement après le dessèchement des racines. Couvrez donc bien les plantes pendant le transport ou lors de la plantation.
Étalez les racines et face vers le bas.
Ne plantez pas trop profond ou trop peu profond (vérifiez toujours cela).
Utilisez le bon terreau de plantation en combinaison avec Biovin.
Transplanter des plantes

Recette importante pour une bonne croissance : trempette aux carottes

Utiliser Mycordip
Utilisez Root Dip (PHC Mycordip) pour les plantes à racines « nues » (cela donne une couche protectrice autour de la racine)
Préparer le Carrot Dip dans l’eau
Tremper les carottes (in-out suffit)
Plantes ou arbres plus grands qui ne peuvent pas être submergés

Mouiller les racines
Pocher la sauce aux carottes dessus.
(s’applique à toutes les plantes, arbustes, rosiers, etc., y compris les plantes que vous déplacez de votre propre jardin)
Avantages Mycordip
Le stress des plantes est réduit
Beaucoup moins de maladies dans les plantes pour l’avenir
Arrosez moins pendant les étés secs et chauds
Fertiliser moins
Une croissance meilleure et plus constante dans un sol plus pauvre
Vous êtes maintenant aux racines (Growth Factory) où cela devrait arriver
Pas beaucoup de travail
Une situation gagnant-gagnant pour une longue période de croissance et de floraison
Conseil supplémentaire : n’oubliez pas…
Observer la structure du sol
Recherche d’éventuelles maladies antérieures (sinon renseignez-vous si vous allez vous greffer vous-même)
Vérifiez le système racinaire (trop peu de racines ou des racines pourries ne donnent aucun résultat de croissance)

Leave a Reply

Your email address will not be published.